Review – Dead of Winter

Vous aimerez aussi...

6 réponses

  1. michana dit :

    je suis resté dubitatif à la suite de ma première (et unique) partie, à 4 joueurs.
    j’ai trouvé que les cartes cross roads apportaient une idée originales mais elles n’ont pas été effectives très souvent…
    mon jeu de zombie avec trahison reste City of Horror pour le moment
    mais clairement je dois redonner une chance à DoW

    • kubenboa dit :

      Je n’ai pas eu l’occasion de jouer à City of Horror, je ne pourrais donc pas comparer.
      Concernant les cartes Crossroads, c’est justement je trouve ce qui fait le charme de leur activation, il se peut que rien ne se passe pendant un moment et, d’un coup, pendant 3 ou 4 tours, elles s’activent et mettent une tension supplémentaire avec des choix pas touours évidents.
      Je ne peux que te conseiller de refaire une partie, avec peut être un autre scénario, car ce jeu est réellement un modèle du genre.

  2. hide dit :

    Notre groupe a joué 4 (et demi) parties en deux jours, c’est un gros carton avec tout les joueurs qui l’ont essayé. Très heureux de l’achat !

  3. Pl1sken dit :

    La trahison ou pour le moins la suspicion. Un élément essentiel lorsque le zombie est pris pour thématique. Car le plus grand danger demeure le survivant. Et dans ce jeu, Romero regarde par dessus votre épaule. Immersif à souhait (crossroad qui scénarise la partie). La démocratie humaine est en marche « brain ! »(un pour tous et tous pour moi). Bref, j’adore. Config optimale : 4 joueurs. Au-delà, certains peuvent décrocher. Pour goûter tout son sel, la partie doit être tendue. Privilégiez donc des tours de jeu chronométrés (on n’est pas là pour boire un thé que diantre!)

    4/5 – multiplier les parties pour fluidifier les scénari.

    «plus les choses changent et plus elles restent les mêmes. »

  1. 25 janvier 2015

    […] ces deux jeux est l’unique responsable de leur présence dans cette sélection, mais Dead of Winter est pour moi la révélation de cette année 2014 dans les jeux « velus », au […]

  2. 25 décembre 2015

    […] Dead of Winter avec 781 visiteurs uniques. […]

Laisser un commentaire